MON FILS

Par rochefort.sur.toile, le 24 février 2015

Horaires :

Mercredi :  18h10 Vostf

Jeudi :        18h10 Vostf – 20h30 Vostf

Vendredi :  18h10 Vostf

Samedi :     18h10 Vostf

Dimanche : 18h10 Vostf – 20h30 Vostf

Lundi :         18h10 Vostf

Mardi :         18h10 Vostf – 20h30 Vostf

Date de sortie 11 février 2015 (1h44min)
Réalisé par Eran Riklis
Avec Tawfeek Barhom, Yaël Abecassis, Michael Moshonov

196561.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

SYNOPSIS
Arabe d’Israël, Eyad est un adolescent brillant qui vient d’être accepté dans un célèbre internat juïf. Pour sa famille, c’est un déchirement de le voir partir mais sa mère accepte la situation pour son bien. Eyad tente de s’intégrer et finit par tomber amoureux d’une jeune juive. Ce qui ne plait guère aux parents de cette dernière. Entretemps, Eyad est devenu très proche de Jonathan, un adolescent dont il s’ocupe, atteint d’une maladie génétique. Edna, la mère de Jonathan, voit Eyad comme un second fils. La situation se complique devant cet amour pressant et quand il doit abandonner de son identité pour se faire accepter…

LA CRITIQUE LORS DE LA SORTIE EN SALLE DU 11/02/2015
Le fait, ignoré par beaucoup, est rappelé au début du film : 20 % des citoyens israéliens sont des Arabes. Iyad est l’un d’eux : après une enfance plutôt heureuse racontée sur le ton tendre et drolatique de la fable, le voici en âge d’aller au lycée. Comme il est un élève brillant (« Tu seras le premier Palestinien à construire la bombe atomique », lui dit-on à la maison), ses parents l’ont inscrit dans un prestigieux internat juif de Jérusalem, réputé meilleure école du pays. Là-bas, parlant un hébreu fruste, il est d’abord regardé comme une bête curieuse mais parvient peu à peu à se faire accepter et même aimer par une jeune élève juive. Dont les parents, las, voient cette idylle d’un très mauvais œil.
Après Les Citronniers, l’Israélien Eran Riklis continue à rendre compte de la complexité de son pays. Il montre que l’intégration arabophone s’accompagne souvent d’une forme de ségrégation. Les préjugés persistent côté israélien. Y compris dans tel roman d’Amos Oz, dont Iyad, courageusement, dénote le racisme latent devant sa classe — la scène la plus forte du film.
Mon fils n’est pas toujours aussi adroit dans la démonstration et a tendance à s’éparpiller. En parallèle à l’histoire sentimentale, se trame une amitié entre Iyad et un camarade juif paralytique. Un lien un peu trop survolé par le cinéaste, et c’est dommage : de l’un à l’autre se joue un échange d’identités troublant, aussi funeste que réconfortant.

TELERAMA

Entretien avec Eran Riklis

réalisateur de « Mon Fils »

ici

 

 

 

Partagez sur vos réseauxShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
Pin on Pinterest
Pinterest

3 commentaires sur “MON FILS”

  1. Jean-François Marchet dit :

    Pourquoi pas une programmation le lundi soir ou le mercredi soir, à une heure qui ne serait pas réservée aux retraités et qui permettrait de bénéficier d’un tarif normal, pas prohibitif (8.50 la scéance, on rêve !) .

    Quand tu penses qu’à Oléron et à Marennes, les films des césars étaient à 3.50€ la place ce week-end et que pour ce prix dérisoire, on pouvait voir Timbuktu, Ida, les combattants par exemple….

    A Rochefort, on pense sans doute que lorsqu’on aime voir des films de qualité en VO, c’est qu’on a du fric. J’ai une envie folle de voir « Mon fils » mais tant pis, j’irai le voir ailleurs !

  2. Merci pour votre commentaire. Le bureau à pris en compte vos remarques et vous aurez une réponse dès que possible.

  3. Cher Jean François,
    Voici les prix affichés pour l’Estran à Marennes
    – 14 ans : Tarif : 4,00 €
    Autres (le mercredi) : Tarif : 6,00 €
    Moins de 25 ans : Tarif : 6,00 €
    Normal : Tarif : 7,50 €
    Pour notre part nous n’avons en tant qu’association qu’un contrat moral avec les dirigeants de l’Apollo. Si vous êtes adhérents à RST (10€ annuel) vous pouvez voir les films « art et essai » au tarif de 5€90, donc moins cher que le mercredi à l’Estran. C’est possible que l’estran ait organisé une soirée spéciale? Pour les autres films nous n’avons aucun accord.
    Quand à la programmation nous ne sommes pas maitre des horaires, mais avec le nouveau cinéma (avril) nous aurons certainement (salle dédiée) la possibilité de répondre à votre demande.
    J’espère avoir répondu à vos interrogations.
    pour le bureau :
    jl

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *