« Fronteras » de Mikel Rueda – Cycle cinéma espagnol

Par Ana, le 25 avril 2017

Dans le cadre de notre cycle espagnol « Visa pour l’Espagne » qui aura lieu du 3 au 23 mai, nous vous présentons le 1er film de notre cycle.
Ce film sera projeté sur plusieurs séances au cinéma Apollo Ciné 8, toutes les horaires très bientôt sur notre blog.

Soirée événement le jeudi 4 mai à 20h15

La projection du 4 mai sera suivie d’un débat avec Victoria Bazurto, membre de l’équipe du Festival du Cinéma Espagnol de Nantes.
A 14h, une séance scolaire est organisée également avec Victoria Bazurto. Cette séance est ouverte au public.

Pratique

Pass 4 film : 14 euros
Tarif unique soirée événement : 6 euros. Le pass peut être utilisé lors de ces soirées.

Le film « Fronteras » de Mikel Rueda – titre original « As escondidas »

Fiction – 2016 – 1h36
Prix Opera Prima – Festival du Cinéma Espagnol de Nantes

« Fronteras », dont le titre original est « As escondidas« , raconte la rencontre de deux adolescents d’une quinzaine d’années qui se trouvent à une période particulière de leurs vies où ils sont un peu perdus, chacun en quête de leur identité.
C’est l’occasion pour le réalisateur de réunir dans un même film deux thèmes très présents dans nos sociétés actuelles : l’immigration et l’homosexualité. Deux réalités bien différentes, mais parallèles qui se vivent en marge, en cachette. Deux réalités qu’on préfère ignorer pour éviter qu’elles n’entachent notre vie.

« Fronteras » est le voyage de deux jeunes garçons perdus dans leur vie pour des motifs différents. Le film est structuré de façon à imprégner le spectateur de ce voyage au point de s’égarer lui même. Toute la première partie du film ne suit pas de chronologie de façon à retranscrire ce sentiment d’égarement. Au fur et mesure que les deux adolescents commencent à s’accepter, le spectateur est alors invité à les suivre de façon plus linéaire.
Un peu comme dans la vraie vie, chacun vit les choses sans les comprendre tout de suite, puis avec le temps et l’analyse de ses sentiments, il comprend où il en est de sa propre histoire. L’intention du réalisateur est de mettre en images : l’idée que c’est en se perdant le plus possible que chacun va se trouver vraiment.

« Fronteras » n’est ni une histoire réelle, ni un film autobiographique. Il s’agit plutôt d’une autofiction qui tend délibérément vers le style du documentaire par le plan de travail, la mise en scène et le choix d’acteurs non professionnels sans expérience de plateau pour les deux rôles principaux. Au lieu d’imposer les placements et de planifier les séances, la caméra se contente de les suivre lors de leur interprétation et d’essayer de trouver sa place en changeant si nécessaire la mise au point en route, d’où le flou de certaines scènes.

Réalisateur –  Mikel Rueda

Jeune réalisateur de 37 ans, Mikel Rueda est originaire de Bilbao. Pourvu d’une licence en communication audiovisuelle, il réalise quelques court-métrages, avant de travailler  quatre ans dans la production. L’obtention d’une bourse lui permet de partir à la New York Film Academy pour se perfectionner. Au cours de cette période, il réalise notamment un court-métrage très remarqué : « Present perfect » qui sera sélectionné dans plus d’une trentaine de festivals internationaux. Suivront deux autres court-métrages : « Cuendo Corres » et « Agua », à leur tour très plébiscité dans de nombreux festivals.

En 2010, il écrit et coréalise son premier long métrage : « Izzaren Argia », sélectionné au Festival de San Sébatian. « Fronteras » est son second long-métrage.

Plus d’informations sur Mikel Rueda sur son site

Courts-métrages de Mikel Rueda

Prix

Prix Opera Prima au Festival du cinéma espagnol de Nantes en 2015

Sélection officielle au Festival du cinéma espagnol de Malaga en 2015

Sélectionné pour le :

  • Prix international des Droits de l’Homme de Nuremberg au Festival du même nom en 2015
  • Prix du jury au Queer Lisboa – Festival international du film gay et lesbien de Lisbonne
  • Meilleure affiche de film au Premios Feroz en 2015
  • Meilleure actrice dans un rôle mineur pour Ana Wagener au Unión de Actores de la Comunidad de Madrid en 2015
  • Festival Les Reflets du cinéma ibérique et latino-américain de Villeurbanne en 2016

Galerie photos

Partagez sur vos réseauxShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
Pin on Pinterest
Pinterest

1 commentaire sur “« Fronteras » de Mikel Rueda – Cycle cinéma espagnol”

  1. pasquier elisabeth dit :

    Excellent film qui traite de deux sujets difficiles: l’immigration des mineurs et l’homosexualité. Tout est tourné avec délicatesse et subtilité. Un film qui invite à la réflexion et au respect de chacun. Une belle découverte!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *