Du 21 au 27 juin à l’Apollo Ciné 8

Par Sophie, le 21 juin 2017

A l’Apollo Ciné 8 cette semaine, au tarif Rochefort sur Toile – 6€ toutes les séances Corniche KennedyLe chanteur de Gaza , Une famille heureuse et toujours, I am not your negro , film documentaire remarquable (tarif 5 €) , L’amant double , et La grande course au fromage , film d’animation (tarif 4 €)

Egalement, du dimanche 25 au mardi 27 juin à l’Apollo Ciné 8, la Fête du Cinéma, toutes les places à 4 €

Une famille heureuse, film géorgien de Nana Ekvtimishvili et Simon Gross

Synopsis

Professeure dans un lycée de Tbilissi, Manana est mariée depuis 25 ans à Soso. Ensemble, ils partagent leur appartement avec les parents de Manana, leurs deux enfants et leur gendre. Une famille en apparence heureuse et soudée jusqu’à ce qu’à la surprise de tous, Manana annonce au soir de son 52e anniversaire sa décision de quitter le domicile conjugal pour s’installer seule.

Les séances en version originale sous-titrée

Me.21 Je.22 Ve.23 Sa.24 Di.25 Lu.26 Ma.27

Portrait d’une femme géorgienne, « Une famille heureuse » décrit le moment, à l’aube de ses 52 ans, où Manana va éprouver le désir de vivre sa vie et seulement la sienne. Le rôle de la femme est d’être « sereine » et de se « sacrifier pour les siens » mais Manana, du jour au lendemain, va quitter les siens pour s’installer seule dans un appartement, écouter de la musique, manger des pâtisseries seule sur son balcon et prendre enfin le temps de faire ce qui lui fait plaisir. Cette chronique familiale est surtout un magnifique portrait de femme, au sein d’une société patriarcale, réaliste sans jamais être misérabiliste (le mari n’est d’ailleurs pas un mauvais bougre du tout) et révèle une superbe actrice, La Shugliashvili! cinedingue

Corniche Kennedy, film français de Dominique Cabrera

Synopsis

Marco, Mehdi, Franck défient les lois de la gravité à coup de plongeon. Suzanne les dévore des yeux depuis sa villa chic… Leurs corps libres, leurs excès. Elle veut en être. Elle va en être.

L’ambition du défi, avec les moyens du bord. Ados dans les quartiers pas terribles de Marseille, la bande de copains se rabat sur l’immédiat. La mer et ses corniches. La pierre abrupte, chaude et coupante qu’il faut escalader péniblement pour dénicher le point névralgique. Celui d’où on s’envole pour trois secondes d’adrénaline et un plaisir partagé.

Les séances en version française

Me.21 Je.22 Ve.23 Sa.24 Di.25 Lu.26 Ma.27

Du haut de sa villa, confinée dans son confort petit bourgeois, Suzanne les envie. Elle veut se frotter à ce monde inconnu, dangereux, et s’initier au bonheur du plongeon sauvage, interdit bien souvent. Marco etMehdi vont lui ouvrir les bras, lui prodiguer les premiers conseils et l’aimer chacun à leur façon.

Marco et Mehdi sont comme des frères. Ils ne se disputeront jamais pour la belle, mais pour des histoires souterraines inavouables. Mehdi a quitté le chemin des dealers que Marco balise toujours plus ou moins pour quelques truands redoutables. Entre deux plongeons, de plus en plus périlleux, et quelques gardes à vue, la police les tient en respect. Un va et vient où le risque et l’amitié soudent cette petite communauté encore en quête d’identité.

Dominique Cabrera la guide avec tact dans l’extrême singularité d’un univers presque vierge. La plupart des comédiens, encore tout neufs, usent de leur ignorance pour défaire les jeux formatés de l’adolescence et reconstituer un terreau à défricher. Si la caméra les traque, ils passent outre.  Lola Creton s’accommode de leur inexpérience. Elle se fond dans la découverte amoureuse qui les accompagne, dans l’incertitude des lendemains des épreuves du Bac et de la traque policière.

Dans cette histoire presque ordinaire, assez commune, la réalisatrice laisse couler les jours d’une cité à nulle autre pareille. Un cinéma totalement libre, et bienfaiteur. L’heure de la sortie

Le chanteur de Gaza, film palestinien d ‘Hany Abu-Hassad 

Synopsis

Elevé dans un camp de réfugiés à Gaza, le jeune Mohammed Assaf est passionné par le charme de la musique depuis son enfance lorsqu’il chantait déjà dans les mariages ou autres réceptions privées. Mais aujourd’hui âgé de vingt-cinq ans, le jeune homme ambitieux souhaite plus que tout réussir à concrétiser son plus grand rêve : devenir un grand chanteur. Aussi décide-t-il de voyager de la bande de Gaza jusqu’en Egypte afin de participer à l’émission télévisée « Arab Idol ». Sans passeport, il parvient à passer la frontière au cours d’un dangereux périple et à atteindre l’hôtel où se déroulent les auditions…

Les séances en version originale sous-titrée

Me.21 Je.22 Ve.23 Sa.24 Di.25 Lu.26 Ma.27

L’histoire est vraie : en 2013, l’émission de télévision Arab idol, équivalent de Nouvelle star pour les pays du monde arabe, se termine, au Caire, par le couronnement d’un jeune homme venu clandestinement de Gaza. Avec ce biopic, l’incroyable parcours de Mohammed Assaf devient conte de fées. Le réalisateur palestinien Abu-Assad, auteur d’un film très politique, Paradise now, choisit donc de revisiter la réalité sous l’angle d’un émerveillement un peu simple. En donnant de l’importance aux jeunes années du futur chanteur, il fera surtout la joie des gamins, fans de nouvelles stars, qu’elles soient de Gaza ou d’ailleurs… Frédéric Strauss

I’m not your negro, film documentaire de Raoul Peck (tarif 5€)

Dans ce documentaire magistral, le réalisateur haïtien Raoul Peck reprend les mots de l’écrivain James Baldwin pour interpeller l’Amérique d’aujourd’hui sur son racisme anti-Noirs. Courrier International

Les séances en version originale sous-titrée

Me.21 Je.22 Ve.23 Sa.24 Di.25 Lu.26 Ma.27

Les séances en version française

Me.21 Je.22 Ve.23 Sa.24 Di.25 Lu.26 Ma.27

L’amant double, film français de François Ozon

Synopsis

Chloé (Marine Vacth) souffre de maux de ventre récurrents. Sa gynécologue estimant qu’il s’agit d’un problème psychologique, elle décide de consulter le psychologue Paul Meyer (Jérémie Renier). Au fil des séances, l’état de la jeune femme s’améliore tandis que des sentiments naissent entre elle et son analyste. Finalement, Paul et Chloé entament une relation et s’installent ensemble.

Un jour, tandis que Paul est censé travailler à l’hôpital, Chloé l’aperçoit dans la rue en train de discuter avec une inconnue. Le soir, elle en parle à Paul qui lui assure qu’elle s’est trompée. Après quelques recherches, Chloé finit par découvrir l’existence d’un frère jumeau, Louis Delord, également psychologue…

Les séances en version française

Me.21 Je.22 Ve.23 Sa.24 Di.25 Lu.26 Ma.27
L’Amant double témoigne du plaisir et de l’habileté avec lesquels François Ozon manie visiblement les codes du cinéma de genre. Au niveau thématique, le récit est une nouvelle exploration des paradoxes, des contradictions et des ambiguïtés propres à un être humain « double » par nature, dans son rapport aux autres et à sa propre sexualité. Mais bien que maîtrisé dans sa forme, le film ne parvient que ponctuellement à toucher (et à troubler) le spectateur – son audace au final assez contenue et sa psychologie plus simpliste qu’il n’y paraît contribuant sans doute à limiter la portée de l’ensemble. Bertrand MathieuxEgalement les films d’animation 4 € la séance 

La grande course au fromage, film d’animation norvégien de Rasmus Siverstsen

Synopsis

Solan veut participer à la grande course au Fromage qui opposera son village au village voisin et ainsi montrer à tous qu’il est un vrai champion. En secret, il parie même la maison qu’il partage avec Féodor l’inventeur génial et Ludvig le Hérisson timide. Solan et ses amis vont vite découvrir qu’il auront à affronter de nombreux obstacles et adversaires de taille lors de cette grande aventure ! Pour remporter la course et sauver leur maison, ils vont braver montagnes, lacs gelés et précipices avec un fromage géant.

Les séances en version française

Me.21 Je.22 Ve.23 Sa.24 Di.25 Lu.26 Ma.27

Dans l’ombre des puissants Disney et Pixar qui dominent le marché, La Grande Course au Fromage est une petite comédie d’animation descendue de la haute Norvège, outsider de la notoriété qui réussira peut-être l’exploit de se faire une jolie place dans les cœurs de ceux qui accepteront de partir à la rencontre de cet attachant moment de cinéma, aussi court que réjouissant. Adapté de l’univers de l’auteur et illustrateur Kjell Aukrust, La Grande Course au Fromage met en scène des personnages cultes dans son pays, véritables icônes de la culture populaire enfantine norvégienne. Simple, truculent, plein de charme, et préférant le savoureux de la stop motion artisanale aux graphismes lissés des ordinateurs, La Grande Course au Fromage est une modeste pépite follement attachante, mélangeant rires et aventure trépidante, dans un conte épris d’une forme de naïveté bienveillante et d’une drôlerie cocasse façonné dans la joie, l’entrain et la bonne humeur. Les plus jeunes s’amuseront des péripéties de cette cavalcade délicieusement délirante, alors que les plus grands se laisseront porter par le pouvoir de séduction de cet animé qui a ce petit cachet rétro en appelant aux dessins animés d’antan, sans méchanceté, sans prétention, sans rien d’autre qu’un parfum de délicieuse légèreté. Nicolas Rieux

Et n’oubliez pas! La Fête du cinéma

Du dimanche 25 au mercredi 28 juin 2017 inclus. tous les films sur grand écran au tarif exceptionnel de 4 euros la séance pendant 4 jours!

Pour les opéras et ballets, 18 euros sur présentation de votre carte Rochefort sur Toile

Partagez sur vos réseauxShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someonePin on Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *