Ciné-Lecture avec Jean-François Laguionie et Dominique Frot – jeudi 27 juin

Par Sébastien Roussel, le 19 juin 2019

Soirée Ciné-Lecture « Rivages imaginaires »

Le Centre International de la Mer, Rochefort sur toile et la NEF, ont co-organisé pour vous une soirée exceptionnelle intitulée Rivages imaginaires.

La mer, source d’inspiration intarissable pour le réalisateur Jean-François Laguionie, et l’animation, son terrain d’expérimentation de prédilection depuis ses premiers courts-métrages produits par Paul Grimault (Le Roi et l’oiseau) au milieu des années 60, seront les thèmes de cette soirée évènement.

Trois invités de marque

Pour l’occasion, l’Apollo Ciné 8 de Rochefort accueillera, ce jeudi 27 juin à 20h15, le réalisateur multi-récompensé Jean-François Laguionie (Le Château des singes, L’île de Black Mór, Le Tableau, Louise en hiver et prochainement Le Voyage du Prince, en salles en décembre 2019), tout récemment célébré au Festival d’Annecy où lui a été remis un Crystal d’honneur pour l’ensemble de sa carrière.

L’actrice Dominique Frot (Au nom de tous les miens, La Cérémonie, Peut-être, Vatel, Elle s’appelait Sarah,… ou encore la série Soda), qui prête sa voix au personnage de Louise, la douce et coquette retraitée du long métrage Louise en hiver de Jean-François Laguionie, accompagnera le réalisateur pour nous lire quelques extraits de ses romans.

Et enfin, l’historien, auteur et directeur artistique, Xavier Kawa-Topor, fondateur en 2015 de la NEF (plateforme professionnelle dédiée à l’écriture de films d’animation et d’ouvrages autour de ceux-ci), animera la soirée et le débat entre Jean-François Laguionie, Dominique Frot et le public.

Trois courts-métrages

Dans le cadre de cette soirée, à ne surtout pas manquer, et dans l’enceinte du cinéma rochefortais l’Apollo Ciné 8, seront projetés trois des courts-métrages du réalisateur à l’honneur :

• La Demoiselle et le violoncelliste (1965). Première réalisation de Jean-François Laguionie et Grand Prix du Festival d’Annecy.

Un violoncelliste joue sur les falaises et provoque une montée de la mer qui emporte une jeune pêcheuse. Il plonge à son secours et découvre les profondeurs de l’océan (durée : 9 minutes).

• Potr’ et la fille des eaux (1974).

Un pêcheur d’épaves et une sirène, par amour et par maladresse, vont tenter d’effacer leurs différences (durée : 12 minutes).

• La Traversée de l’Atlantique à la rame (1978). Palme d’or du court-métrage au festival de Cannes en 1978 et César du meilleur court-métrage d’animation en 1979.

Un homme et une femme dans un bateau et un voyage qui dure longtemps, toute une vie (durée : 21 minutes).

La Demoiselle et le violoncelliste (1965), de Jean-François Laguionie.

Lectures au cours de la soirée

Entre ces projections, l’actrice Dominique Frot, lira quelques uns des textes du réalisateur également romancier : Les Puces de sable, Plage privée, Lili, Au début tout va bien…, Mercredi, Bébert, L’Archipel

Documentaire

Enfin, un court documentaire sur la fabrication du film Louise en Hiver (2016), animé à l’aide d’un mélange de techniques d’animation traditionnelle et d’images de synthèse au rendu 2D, pour atténuer le relief et donner l’impression de dessins animés, sera également projeté.

Louise en hiver (2016), de Jean-François Laguionie.

Tarif unique : 6 euros. Prévente des billets au cinéma Apollo Ciné 8.
3 Avenue Jean-Baptiste Rochambeau – 17300 Rochefort.
Tél. : 05.46.88.04.41.
https://www.apollocine8.fr/

Cette soirée évènement « Rivages imaginaires » est également en lien avec l’exposition temporaire « Du sable entre les pages » actuellement présentée au Centre International de la Mer de Rochefort jusqu’au 5 janvier 2020.

Partagez sur vos réseauxShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
Pin on Pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *