LES HERITIERS

Par rochefort.sur.toile, le 14 janvier 2015

4 films au tarif rochefort sur toile :

 Les Héritiers avec Ariane Ascaride

les heritiers

Théo, Djamila, Olivier, Léa ou Max font partie d’une classe de seconde, dite «difficile», et même «catastrophique» du lycée Léon-Blum de Créteil. Pourtant, AnneGueguen, leur professeur d’histoire-géographie, une convaincante Ariane Ascaride, croit en eux. «Il y a un monde de l’autre côté du périph et vous y avez votre place!» leur assène-t-elle. Malgré leur retard dans le programme, elle leur propose de participer à un concours national sur la Résistance et la déportation. Contre toute attente, les élèves s’investissent.

Dans Les Héritiers, Marie-Castille Mention-Schaar raconte une histoire vraie. La réalisatrice a elle-même assisté aux cours d’une enseignante exigeante, mais respectée, avant de poser trois caméras dans une classe. «J’ai plus confiance en vous que vous en vous-mêmes», assure Anne Gueguen à ses élèves. Sans intervenir, l’enseignante les regarde s’interroger, observer le monde et plonger dans leur passé. Peu à peu, les jeunes s’intéressent au sujet, travaillent en groupe pour la première fois et prennent de l’assurance. Le jour où Léon Zyguel, ancien déporté à Auschwitz, vient témoigner, on peut entendre une mouche voler dans la classe. «Les enfants s’emparent de l’histoire. Ils s’approprient leur histoire», résume Marie-Castille Mention-Schaar. Voici un film qui dit que la foi peut soulever des montagnes. La réalisatrice rend hommage à la jeunesse d’aujourd’hui en évitant l’écueil du pathos et le cliché. Son long-métrage est né grâce à Ahmed Dramé, en seconde au lycée Léon-Blum à Créteil en 2009, 21 ans aujourd’hui. Il évoque son parcours, celui d’un «jeune Noir qui a grandi dans les cités du Val-de-Marne». Soumet à la réalisatrice une «ébauche de scénario de 60 pages», inspiré de ce qu’il a vécu, d’une «histoire de concours de lettres, et le désir d’un prof, qui arrive dans un lycée, de tirer ses élèves vers le haut».

Du scénario au livre

Touchée, Marie-Castille Mention-Schaar a mêlé des acteurs professionnels et d’autres qui ont fait leurs premiers pas sur un plateau de tournage, en leur laissant une part d’improvisation. Ahmed Dramé donne ainsi la réplique à Ariane Ascaride, avec notamment Noémie Merlant, Geneviève Mnich et Stéphane Bak, qu’on a vu débuter comme humoriste. Depuis, le garçon a publié un livre, Nous sommes tous des exceptions (Éditions Fayard), et Les Héritiers a reçu le prix de la Fondation Diane & Lucien Barrière et celui de Cinéma Elle.

Le FIGARO

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=aDMSxAye7Sc&w=560&h=315]

                    Mr Turner de Mike Leigh (ICI)

Timbuktu d’Abderrahmane Sissako (ICI)

La Famille Bélier d’Eric Lartigau

voir jours et heures sur la grille jointe (PROGRAMME14JAN2015)

films à venir :

semaine du 21 janvier : Coming Home    

semaine du  28 janvier : Whiplash  (  une soirée avec débat est prévue jeudi 29 janvier )

 

réunions :

mardi 20 janvier : à 20h salle 207 palais des congrès

réunion ouverte à tous

adhérents et sympathisants sur les projets 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *