Semaine du 16 au 22 septembre

Par Sophie et Anka, le 16 septembre 2015

A l’Apollo ciné 8, au tarif Rochefort sur Toile :

Les mille et une nuits  de Miguel Gomes (Portugais) en version originale sous-titrée

volume  1: l’inquiet 
Me.16 Je.17 Ve.18 Sa.19 Di.20 Lu.21 Ma.22
20h00
13h40
 20h00
13h40
13h40
volume 2: le désolé
Me.16 Je.17 Ve.18 Sa.19 Di.20 Lu.21 Ma.22
20h00
13h40
19h50
20h00
20h00

Dheepan de Jacques Audiard

Me.16 Je.17 Ve.18 Sa.19 Di.20 Lu.21 Ma.22
18h00
18h00
13h40
18h00
18h00
18h00
20h15
13h40
18h00
20h30
13h40
18h00

La belle saison de Catherine Corsini

Me.16 Je.17 Ve.18 Sa.19 Di.20 Lu.21 Ma.22
15h50
15h50
13h40
15h50
15h50
15h50
15h50
15h50

Le tout nouveau  testament   de Jaco Van Dormael

Me.16 Je.17 Ve.18 Sa.19 Di.20 Lu.21 Ma.22
13h40
20h20
13h40
20h20
20h20
13h40
20h20
11h00
13h40
20h20
13h40
20h20
13h40
20h20

Ne manquez pas

la soirée Rochefort sur Toile

jeudi 17 septembre à 20h15

« Howard Zinn » une histoire populaire américaine « 

d’Olivier Azam et Daniel Mermet
           débat animé par Raymond Macherel, de l’équipe de distribution du film
                          projection scolaire à 14h ouverte à tous
Egalement

jeudi 24 septembre à 20h15 à l’Apollo, « Paulina » de Santiago Mitré, dans le cadre du festival écran vert 

programme complet sur le site :www.festivalecranvert.fr

1 commentaire sur “Semaine du 16 au 22 septembre”

  1. « la belle saison » Une époque, années 70,le mouvement féminin est en ébullition, Droit à disposer de son corps (la pilule, l’avortement, la sexualité), Rencontre de deux jeunes filles, L’une, agricultrice, qui monte à Paris et l’autre Parisienne, intellectuelle et militante. Elles vont s’aimer, se confronter aux tabous et machisme de la société, Révolte et désir, amour et engagement, ce film retrace bien les aventures d’une époque,,,.qui a encore son mot à dire, Beau film et ai aimé particulièrement la performance et la justesse dans son rôle d’Izia

    Higelin,http://www.telerama.fr/cinema/films/la-belle-saison,498716.php

    Trouve Murat injuste mais les critiques des internautes rattrapent la sienne,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *