Semaine du 2 au 8 mars

Par Sophie et Anka, le 2 mars 2016

A l’Apollo Ciné 8, au tarif Rochefort sur Toile

à noter dans vos calepins: <<<Mardi 8 mars à 20h15>>>  SOIREE ROCHEFORT SUR TOILE 

et cette semaine CINQ films très différents

 SAINT AMOUR (Benoît Delepine, Gustave Kervern)

Avec Gérard Depardieu, Benoît Poelvoorde, Vincent Lacoste, Céline Salette

>>>Avec une telle brochette de soûlographes, on pouvait craindre un road-movie imbibé façon grolandaise sur le mal-être du monde paysan. S’il est bien question, incidemment, de la misère sexuelle des agriculteurs (et des chauffeurs de taxi), Saint Amour explore un univers peu traité jusqu’ici par les deux auteurs : la femme et les beaux sentiments qu’elle inspire.<<<Jérémie Couston, Télérama>>>

 

Me.2 Je.3 Ve.4 Sa.5 Di.6 Lu.7 Ma.8

SPOTLIGHT (Tom McCarthy)

Avec Michael Keaton, Mark Ruffalo, Rachel Mcadams, Liev Schreiber, John Slattery, Stanley Tucci

Le cardinal Bernard Francis Law était l’une des personnalités les plus influentes de Boston et de l’Etat du Massachusetts, où se trouve l’une des plus importantes populations catholiques des Etats-Unis ; son pouvoir n’était en théorie que spirituel, ne s’exerçant que sur les clercs et les laïcs catholiques, mais il influençait les décisions politiques ou judiciaires. En décembre 2003, il a démissionné de sa charge de cardinal après qu’il eut été établi que ce pouvoir et cette influence avaient été exercés au profit de criminels, des pédophiles qui utilisaient leur position de prêtre pour violer et agresser des enfants.

Spotlight raconte comment cette vérité cachée a été établie et révélée. Elle l’a été non pas grâce aux mécanismes de régulation des institutions publiques – les services de protection de l’enfance, la police, la justice – ou religieuses, mais par un pouvoir extérieur, le Boston Globe, quotidien fondé en 1873, qui était à l’époque propriété du groupe New York Times. <<< Thomas Sotinel, Le Monde >>>

spotlight

en version originale (USA) sous-titrée

Me.2 Je.3 Ve.4 Sa.5 Di.6 Lu.7 Ma.8

en version française

Me.2 Je.3 Ve.4 Sa.5 Di.6 Lu.7 Ma.8

Les délices de Tokio (Noami Kawase)

Ce bijou d’émotion et de poésie est peut-être le film le plus accessible de Naomi Kawase. Il a fait l’ouverture de la section Un Certain Regard de Cannes 2015. <<<Gérard Crespo>>>

 

Les séances en version originale (Japon) sous-titrée

Me.2 Je.3 Ve.4 Sa.5 Di.6 Lu.7 Ma.8
15h50

 

 

AVE CESAR   (Joël et Ethan Coen)

Les séances en version originale (USA) sous-titrée

Me.2 Je.3 Ve.4 Sa.5 Di.6 Lu.7 Ma.8

en version française

Me.2 Je.3 Ve.4 Sa.5 Di.6 Lu.7 Ma.8

The Revenant (Alejandro González Iñárritu)

Les séances en version originale (USA) sous-titrée

Me.2 Je.3 Ve.4 Sa.5 Di.6 Lu.7 Ma.8

en version française

Me.2 Je.3 Ve.4 Sa.5 Di.6 Lu.7 Ma.8

 

leonardo-dicaprio-dan-tom-hardy-tampil-garang-di-poster-film-the-revenant1

 

 

Prochainement : 45 ans    A peine j’ouvre les yeux    Back home    Les suffragettes    Les secrets des autres

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *