Du 23 au 29 juin 2021 à l’Apollo Ciné8

Par DidierR, le 22 juin 2021

Au cinéma cette semaine, le film multi récompensé « Nomadland » de Chloé Zhao, une avant-première et toujours 4 autres films recommandés « Art & Essai » en continuation.

Nomadland de Chloé Zhao

La fine fleur de Pierre Pinaud (en avant-première, le dimanche 27 juin à 16h)

et toujours

The Father de Florian Zeller

Le Discours de Laurent Tirard

Des Hommes de Lucas Belvaux

Adieu les cons d’Albert Dupontel,

au tarif Rochefort sur Toile : 6€

téléchargement-grille-horaires-23juin2021

Nomadland

Film américain de Chloé Zhao (1h43) avec Frances Mac Dormand et David Strathairn

Le film a été récompensé de 3 Oscars, du Meilleur Film, de la Meilleure Réalisation et de la Meilleure Actrice.

Synopsis :

Après l’effondrement économique de la cité ouvrière du Nevada où elle vivait, Fern décide de prendre la route à bord de son van aménagé et d’adopter une vie de nomade des temps modernes, en rupture avec les standards de la société actuelle. De vrais nomades incarnent les camarades et mentors de Fern et l’accompagnent dans sa découverte des vastes étendues de l’Ouest américain.

La fine fleur

Film français de Pierre Pinaud (1h34) – avec Catherine Frot, Melan Omerta, Fatsah Bouyahmed, Olivia Cote, Vincent Dedienne.

En avant-première, Dimanche 27 juin à 16h.

Synopsis :

Eve Vernet a été la plus grande créatrice de roses. Aujourd’hui, elle est au bord de la faillite, sur le point d’être rachetée par un concurrent puissant. Véra, sa fidèle secrétaire, croit trouver une solution en engageant trois employés en insertion sans aucune compétence horticole… Alors que quasiment tout les sépare, ils se lancent ensemble dans une aventure des plus singulières pour sauver la petite exploitation.

Le Discours

Comédie française de Laurent Tirard (1h28), avec Benjamin Lavernhe, Sara Giraudeau.

Synopsis :

Adrien est coincé. Coincé à un dîner de famille où papa ressort la même anecdote que d’habitude, maman ressert le sempiternel gigot et Sophie, sa sœur, écoute son futur mari comme s’il était Einstein. Alors il attend. Il attend que Sonia réponde à son SMS, et mette fin à la « pause » qu’elle lui fait subir depuis un mois. Mais elle ne répond pas. Et pour couronner le tout, voilà que Ludo, son futur beau-frère, lui demande de faire un discours au mariage…

Des Hommes

Film français de Lucas Belvaux (1h41), avec Gérard Depardieu, Catherine Frot, Jean-Pierre Darroussin. D’après le livre de Laurent Mauvignier

Synopsis :

Ils ont été appelés en Algérie au moment des « événements » en 1960. Deux ans plus tard, Bernard, Rabut, Février et d’autres sont rentrés en France. Ils se sont tus, ils ont vécu leurs vies. Mais parfois il suffit de presque rien, d’une journée d’anniversaire, d’un cadeau qui tient dans la poche, pour que quarante ans après, le passé fasse irruption dans la vie de ceux qui ont cru pouvoir le nier.
Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

The Father

Film dramatique franco-britannique de Florian Zeller (1h38), avec Anthony Hopkins, Olivia Colman.

Le film a été récompensé de 2 Oscars, du Meilleur Acteur et de la Meilleure Adaptation.

Synopsis :

Anthony est retraité. Il vit seul dans son appartement de Londres et refuse toutes les aides-soignantes que sa fille, Anne, tente de lui imposer. Cette dernière y voit une nécessité d’autant plus grande qu’elle ne pourra plus passer le voir tous les jours : elle a en effet pris la décision de partir vivre à Paris pour s’installer avec l’homme qu’elle vient de rencontrer… Mais alors, qui est cet étranger sur lequel Anthony tombe dans son salon, et qui prétend être marié avec Anne depuis plus de dix ans ?

Adieu les cons

Comédie française d’Albert Dupontel (1h28), avec Virginie Efira, Albert Dupontel, Nicolas Marié.

Synopsis :

Lorsque Suze Trappet apprend à 43 ans qu’elle est sérieusement malade, elle décide de partir à la recherche de l’enfant qu’elle a été forcée d’abandonner quand elle avait 15 ans. Sa quête administrative va lui faire croiser J-B, quinquagénaire en plein burn-out, et M. Blin, archiviste aveugle d’un enthousiasme impressionnant. À eux trois, ils se lancent dans une quête aussi spectaculaire qu’improbable.

Le film a été récompensé de 7 César, dont ceux du Meilleur film et de la Meilleure réalisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *