Du 14 juillet au 20 juillet 2021 à l’Apollo Ciné8

Par Ingrid, le 12 juillet 2021

Cette semaine, un nouveau film en avant première  en présence du réalisateur « Jean-Pierre Ameris », le lundi 19 à 19h15,  et toujours 3 films recommandés « Art & Essai ».

Profession du père de Jean-Pierre Ameris

et toujours

Benedetta de Paul Verhoeven

La fine fleur de Pierre Pinaud

Présidents de Anne Fontaine

 

au tarif Rochefort sur Toile : 6€

horaires 14 juillet 2021.pdf

Profession du père

Film français de Jean-Pierre Ameris (1h45) – Drame, avec Benoît Poelvoorde, Audrey Dana, Jules Lefebvre

SYNOPSIS

Emile, 12 ans, vit dans une ville de province dans les années 1960, aux côtés de sa mère et de son père. Ce dernier est un héros pour le garçon. Il a été à tour à tour était chanteur, footballeur, professeur de judo, parachutiste, espion, pasteur d’une Église pentecôtiste américaine et conseiller personnel du général de Gaulle. Et ce père va lui confier des missions dangereuses pour sauver l’Algérie, comme tuer le général.

 

Benedetta

Film français, Néerlandais de Paul Verhoeven (2h11) – avec Charlotte Rampling, Virginie Efira, Hervé Pierre

Interdit aux moins de 12 ans

Le film est présenté en compétition au Festival de Cannes 2021

SYNOPSIS

Au 17ème siècle, alors que la peste se propage en Italie, la très jeune Benedetta Carlini rejoint le couvent de Pescia en Toscane. Dès son plus jeune âge, Benedetta est capable de faire des miracles et sa présence au sein de sa nouvelle communauté va changer bien des choses dans la vie des soeurs.

La fine fleur

Film français de Pierre Pinaud (1h34) – avec Catherine Frot, Melan Omerta, Fatsah Bouyahmed, Olivia Cote, Vincent Dedienne.

SYNOPSIS

Eve Vernet a été la plus grande créatrice de roses. Aujourd’hui, elle est au bord de la faillite, sur le point d’être rachetée par un concurrent puissant. Véra, sa fidèle secrétaire, croit trouver une solution en engageant trois employés en insertion sans aucune compétence horticole… Alors que quasiment tout les sépare, ils se lancent ensemble dans une aventure des plus singulières pour sauver la petite exploitation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *