Du 27 octobre au 2 novembre 2021 à l’Apollo Ciné 8

Par DidierR, le 26 octobre 2021

Cette semaine, 1 nouveau  film très attendu recommandé « Art & Essai » à l’affiche du cinéma de Rochefort, (au tarif Rochefort sur Toile 6€),

The French Dispatch de Wes Anderson (toutes les séances en Version-Originale sous-titrée en Français). Tourné entièrement à Angoulême.

et deux autres bons films sont toujours à l’affiche :

Le peuple loup (animation) de Tomm Moore et Ross Stewart

Illusions perdues de Xavier Giannoli (d’après Honoré de Balzac). Très recommandé par moi-même. Début du film situé également à Angoulême.

téléchargez-grille-horaires27octau2 novembre.pdf

The French Dispatch

Un film américain et français  (1h43) de Wes Anderson. Avec son dixième film, The French Dispatch, Wes Anderson a fait son retour au Festival de Cannes 2020, huit ans après l’avoir ouvert avec Moonrise Kingdom. Comme à son habitude, le réalisateur américain a convié au casting des acteurs avec qui il a déjà tourné, notamment Edward Norton, Frances McDormand, Léa Seydoux, Mathieu Amalric ou encore Bill Murray, qui a joué dans neuf de ses films. Tourné à Angoulême, The French Dispatch voit également de nouveaux acteurs intégrer l’univers de Wes Anderson : Benicio Del Toro, Lyna Khoudri, Jeffrey Wright, Timothée Chalamet et le Français Félix Moati.

Synopsis

Populaire journal originaire des États-Unis, The French Dispatch détient des bureaux dans la petite ville française d’Ennui-sur-Blasé, où Arthur Howitzer Jr, rédacteur en chef, dirige sa petite équipe de reporters qui se déplacent dans tout l’Hexagone à la recherche de scoops. Faute de potins, la gazette publie trois articles avec des sujets très éclectiques. Le premier est consacré à Moses Rosenthaler, un prisonnier au profil inquiétant mais qui possède un talent artistique indéniable. Le deuxième traite des événements tragiques de mai 1968. Enfin, le troisième porte sur l’art culinaire, un article qui a des airs de roman.

Le peuple loup

Un film d’animation irlandais de Tomm Moore et  Ross Stewart (1h43). Dernier film du triptyque sur le folklore irlandais, après Brendan et le secret de Kells et Le Chant de la mer, Le Peuple loup traite « de la volonté des Hommes de contrôler les éléments. L’histoire se déroule au XVIIe siècle, quand les Anglais cherchaient à « civiliser » l’Irlande en coupant toutes les forêts et en essayant d’exterminer les loups, car ils incarnaient symboliquement le caractère indomptable du pays », précise le réalisateur irlandais.

Synopsis

Irlande au XVIIe siècle. Robyn Goodfellow, jeune fille au caractère vif, rêve de retourner chasser le loup en Angleterre aux côtés de son père, qui l’élève seul. Alors que c’est interdit, elle s’aventure dans la forêt. Elle tombe nez à nez avec Mebh, un wolfwalker. Les membres du peuple loup sont des créatures merveilleuses, des humains pouvant prendre l’apparence de loups et vice-versa. Ils sont le lien entre l’humain et la forêt, entre culture et nature. Pour vivre en paix, ils doivent rester cachés loin de la ville. À ses risques et périls, Robyn va tenter de faire se rejoindre ces deux mondes.

Illusions perdues

Un film français de  Xavier Giannoli (2h29) drame et historique avec Benjamin Voisin, Cécile de France, Vincent Lacoste, Xavier Dolan, Gérard Depardieu, Jeanne Balibar, Salomé Dewaels, André Marcon.

Synopsis

Lucien est un jeune poète inconnu dans la France du XIXe siècle. Il nourrit de grands espoirs et veut forger son destin. Il quitte l’imprimerie familiale de sa province natale pour tenter sa chance à Paris au bras de sa protectrice des arts. Rapidement livré à lui-même dans cette ville fabuleuse, le jeune homme va découvrir les coulisses de ce monde voué à la loi du profit et du faux-semblant.

Partagez
Share on Facebook
Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *