Cycle de Cinéma Libanais du 10 au 19 juin + Festival Sœurs Jumelles du 22 au 25 juin

Par DidierR, le 31 mai 2022

Cycle Cinéma Libanais et Festival Sœurs Jumelles

Nous vous invitons à plonger dans le cinéma foisonnant du Liban à travers 7 films et des rencontres. Du 10 au 19 juin : 4 films libanais, qui seront projetés 4 fois.

Le vendredi 10 juin à 20h, Lynn Tehini, journaliste et consultante en affaires culturelles, viendra échanger sur la situation du cinéma dans son pays, après la projection du film Face à la mer de Ely Dagher (2021)

Autre film : Tombé du ciel de Wissam Charaf (2016)

Le vendredi 17 juin à 20h, nous aborderons avec Julie Gayet (Actrice, productrice et Créatrice du Festival Sœurs Jumelles) et Éric Neveux (compositeur de nombreuses musiques de films), les rôles de la productrice et du compositeur dans l’éclosion d’un film, après la projection du film L’insulte de Ziad Doueiri (2017)

Autre film : Sous le ciel d’Alice de Chloé Mazlo (2020, avec Alba Rohrwacher et Wajdi Mouawad)

Puis nous prolongerons cette exploration cinématographique durant le FESTIVAL SŒURS JUMELLES, au cours duquel seront programmés (entre autres) 3 films libanais du 22 au 25 juin 2022 :

Memory Box de Joanna Hadjithomas et Khalil Joreige (en présence de la réalisatrice) (mercredi 22 juin à 18h)

Caramel de Nadine Labaki (Musique de Khaled Mouzanar, qui sera présent) (jeudi 23 juin à 18h)

Fairouz documentaire de Frédéric Mitterrand, sur la chanteuse Libanaise Fairouz (jeudi 23 juin à 20h)

Affiche du Cycle de films libanais

Flyer recto du Cycle Libanais et des films libanais projetés pendant le festival SŒURS JUMELLES

Flyer verso du Cycle Libanais et des films libanais projetés pendant le festival SŒURS JUMELLES

Les intervenants

Durant ce cycle de 4 films durant 9 jours, nous vous proposerons 2 moments de rencontre avec trois intervenants(es) pour commenter et éclairer sur deux de ces films.

Lynn Tehini

 Journaliste et consultante en affaires culturelles, elle est actuellement directrice de la rédaction pour Arab News en français, seul média francophone dans le golfe. Elle est également en charge de la rubrique culture. Lynn est aussi productrice et présentatrice de l’unique émission de radio mettant en valeur les projets dirigés par des femmes au Liban : « Un jour.Une femme.Un projet » sur Nostalgie Liban. En août 2020, après l’explosion du port de Beyrouth, elle co-fonde le collectif Beirut Heritage Initiative afin de réhabiliter le patrimoine détruit de Beyrouth. vendredi 10 juin – 20h, après le film FACE À LA MER

Éric Neveux

 Avec plus de 70 longs métrages, Éric Neveux s’est naturellement imposé comme l’interlocuteur privilégié de réalisateurs de films d’auteur originaux et exigeants. Son travail de composition et de production, aussi passionné qu’exigeant, est porté par une inspiration qui puise aux sources de divers courants musicaux, qu’il n’hésite pas à détourner, les couleurs d’une écriture singulière et très personnelle au seul service de l’image. vendredi 17 juin – 20h, après le film L’INSULTE

Julie Gayet

 En plus de son métier d’actrice, Julie Gayet mène depuis 2008 un travail de productrice engagée auprès de réalisateurs comme Julia Ducournau, Ziad Doueiri, Olivier Lousteau, Xabi Molia… En 2020, elle crée le Festival SŒURS JUMELLES, évènement unique en France de rencontres entre la Musique et l’Image à Rochefort, dont la 2ème édition se tient du 22 au 25 juin 2022. vendredi 17 juin – 20h, après le film L’INSULTE

Tout le programme du festival SŒURS JUMELLES sur le site internet :

https://soeursjumelles.com/programmation/ cliquez sur chaque bouton/jour

Les films du cycle libanais

Face à la mer

Film libanais de Ely Dagher (2021 – 1h56) avec Manal Issa

Synopsis

Après une longue absence, Jana, une jeune femme, revient soudainement à Beyrouth. Elle renoue avec la vie familière, mais désormais étrange, qu’elle avait quittée.

Pourquoi revenir dans ce pays où rien ne lui plaît ? Tout le monde pose la question à Jana, jeune Libanaise à l’œil mélancolique, partie quelques années pour étudier on ne sait trop quoi, puis travailler on ne sait trop où en France, et dont le retour à Beyrouth questionne. Ses parents, d’abord, plein de sollicitude – sa mère, surtout –, même si le mutisme de leur fille, voire son hostilité, met toujours plus à l’épreuve leur amour et l’absence d’indices sur le mystère qui l’a fait réapparaître

Tombé du ciel

Film libanais de Wissam Charaf (2016 – 1h10)

Synopsis

Disparu depuis 20 ans, Samir refait surface en titubant dans la neige. Il retrouve Omar, son frère, un homme un peu simplet qui gagne sa vie comme vigile et aime bien manier le bazooka. Son père, qui vit avec lui, ne quitte jamais sa robe de chambre et ne sort de son silence que pour évoquer Alexandre le Grand, les croisés, les Romains ou les Ottomans. Personne n’est vraiment content de voir revenir le fils prodigue. Pendant toutes ces années, sa famille l’avait cru mort et s’était habituée à vivre sans lui.

L’insulte

Film libanais de Ziad Doueiri (2017 – 1h52)- musique de Éric Neveux

Synopsis

Supporteur inconditionnel du parti chrétien, Toni ne cache pas sa haine des Palestiniens. Garagiste à Beyrouth, il vit dans un quartier en pleine réhabilitation. Trempé par les eaux usées qui se déversent de son balcon, Yasser, le contremaître supervisant les travaux d’un immeuble voisin, lui propose de placer une corniche. Un geste qui vexe Toni. Il rejette avec dédain la proposition de Yasser. Celui-ci l’insulte alors et décide tout de même de placer une corniche. Toni la détruit avant de se plaindre auprès du contremaître général. Il exige réparation : Yasser, le Palestinien, doit lui faire des excuses. Le ton monte, ce qui finit par les conduire au tribunal.

L’Insulte est un film sur la recherche de la dignité au sein d’un conflit. Malgré les apparences, le cinéaste a souhaité livrer une œuvre optimiste et humaniste. Ziad Doueiri a également réalisé la première saison de la série Baron noir, ainsi que la moitié de la deuxième saison. L’Insulte était nommé à l’Oscar du meilleur film étranger en 2017.

Sous le ciel d’Alice

Film franco-libanais de Chloé Mazlo (2020 – 1h30) avec Alba Rohrwacher, Wajdi Mouawad

Synopsis

Dans les années 1950, Alice quitte sa Suisse natale pour Beyrouth où elle a trouvé un emploi de nounou. Sur sa route, elle croise Joseph, astrophysicien lunaire qui travaille d’arrache-pied pour créer la fusée qui transportera le premier Libanais dans l’espace. C’est le coup de foudre et ils se marient très vite. Accueillie à bras ouverts par la famille de son mari, Alice se sent bien au Liban devenu son paradis. Mais la guerre civile va ruiner sa vie harmonieuse. Alors que le pays est dévasté, la fille d’Alice et de Joseph annonce qu’elle va partir vivre en France avec son fiancé.

Informations pratiques (cinéma)

Du 10 au 19 Juin 2022, les 4 films du cycle seront programmés plusieurs fois au cinéma Apollo Ciné 8. Prévente de billets au cinéma Apollo Ciné 8.

Rencontres

  • vendredi 10 juin – 20h avec Lynn TEHINI pour FACE À LA MER
  • vendredi 17 juin – 20h avec Eric NEVEUX et Julie GAYET pour L’INSULTE
  • mercredi 22 juin – 18h en présence de Joanna Hadjithomas, réalisatrice du film MEMORY BOX
  • jeudi 23 juin – 18h avec Khaled MOUZANAR (musicien du film) pour CARAMEL
  • jeudi 23 juin – 20h avec Gérard Pont, producteur, pour FAIROUZ (documentaire)

Tarifs

  • Prix unique  : 5  € (pour les 4 films du Cycle libanais, du 10 au 19 juin)
  • Entrée gratuite pour les autres films projetés entre le 22 et le 25 juin
  • Prévente des billets au Cinéma Apollo Ciné 8

Lieu

Cinéma Apollo Ciné 8
Rochefort

Partagez
Share on Facebook
Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.