« L’oeil du cyclone » de Sékou Traoré

Par Christelle, le 26 septembre 2015

Soirée-débat mardi 6 octobre à 20h15

Projection du film de Sékou Traoré, suivi d’un débat avec Axel Guyot,  co-producteur du film.

Sékou Traoré nous parle de justice et du problème des enfants soldats. Ce film porte un témoignage vivant et un regard nouveau sur toutes les dictatures chancelantes en Afrique et ailleurs.

Cette soirée est organisée en pré-ouverture du festival « Visions d’Afrique », les rencontres cinématographiques du Pays Marennes Oléron.

Lieu : Apollo Ciné 8 – Rochefort

Tarif unique : 6 euros
Prévente des billets au cinéma

Synopsis et détails du film « L’Oeil du Cyclone »

Film burkinabé français, réalisé par Sékou Traoré, durée : 1h41 – avec Fargass Assandé, Maïmouna N’Diaye
7 fois primé au FESPACO

Synopsis

Emma, jeune avocate, est la fille d’un bijoutier, ancien responsable commercial d’une société d’extraction de diamants. Etant enfant, elle a dû être évacuée avec toute sa famille, lors de l’occupation des zones minières par un mouvement rebelle qui, vingt ans plus tard, continue de résister aux forces gouvernementales, n’hésitant pas à commettre les pires atrocités. Un jour, le bâtonnier demande à Emma d’assurer la défense de Blackshouam, un rebelle capturé par l’armée. Présenté comme une véritable bête féroce enfermée dans un mutisme absolu, Blackshouam finit pourtant par se confier à la jeune femme.

[vimeo 114489351 w=500 h=264]

Critiques

[…]Sékou Traoré nous expose en permanence à une tension entre deux mondes, entre deux visages de l’Afrique : entre bruits de bottes de soldats et salsa, entre d’un côté l’avocate élevée dans le luxe et qui se découvre une vocation pour la justice et la défense de victimes, et de l’autre côté le destin du rebelle qui pourrit dans sa cellule de haute sécurité, filmé dans une vraie prison burkinabè. Et presque naturellement vient s’imposer le thème de la collusion entre la politique et la corruption, entre l’Etat et la rebellion. Au-delà de tout trône la question gênante posée par l’avocate : « A qui profite les crimes en Afrique ? »[…]

Festival « Visions d’Afrique »

Du 14 au 20 octobre 2015, 20 films « africains » dont 15 longs métrages seront projetés dans les cinémas de Saint Pierre d’Oléron (Eldorado) et de Marennes (Estran) et quatre cinéastes seront présents au festival pour montrer leurs films.

Cette 6ème édition garde le même objectif : faire connaître et apprécier les cinémas et les cinéastes d’Afrique et favoriser la compréhension des multiples cultures qui les animent.

Cette édition accordera une attention toute particulière au Burkina Faso.

Tous les renseignements et le programme complet sur www.visionsdafrique.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *